Cela faisait longtemps que le projet était dans les tuyaux de l’agence presse américaine Associated Press (AP), les premiers articles écrits par des robots ont été publiés.

Ces articles ne concernent pour le moment que ceux concernant les résultats financiers des entreprises, on peut par exemple en lire un ici. Ils sont réalisés grâce aux technologies de l’entreprise Automated Insight, dont AP est actionnaire. On remarquera d’ailleurs en fin d’article :

Cet article a été généré automatiquement par Automated Insights à partir de données de Zacks Investment Research. (une banque de données, NDLR.)

Le lecteur n’est donc pas trompé. À l’heure actuelle, les articles sont encore relus par des journalistes, mais à terme l’objectif est bien de s’en dispenser. Car l’idée est tout de même de réduire les coûts et d’augmenter le rythme de production.

Avec ses robots, l’agence de presse espère pouvoir passer de 300, à 4400 articles mensuels. Les journalistes y gagneront tout de même puisque le temps gagné à ne pas écrire ces articles simples sera investi dans des tâches plus gratifiantes comme des enquêtes ou des analyses. Une solution à la crise de la presse ?