Selon Reuters, la commission européenne est en train d’effectuer une enquête afin de déterminer si Google use et abuse des 80% de parts de marché d’Android sur le Vieux-Continent.

eu-flag

L’agence de presse britannique, citant deux sources, explique que l’affaire porterait principalement sur la façon dont Mountain View se sert de son OS pour promouvoir ses applications maison, la cartographie et la recherche sont directement nommées.

La Commission européenne a fait parvenir des questionnaires, dont l’un est entre les mains de Reuters  à diverses entreprises afin de mieux connaître les exigences de Google quant à la préinstallation de certaines applications, notamment celles qui pourraient faire concurrence aux services de Sergei Brin. Les questionnaires doivent être remplis et retournés d’ici au mois de septembre.

Si la commission estime que les pièces réunies sont suffisantes, la commission lancera alors son accusation officiellement.