STOPSLEEP : une bague éléctrodermale anti-somnolence

Gadget

Par Gregori Pujol le

Quand on sait que la somnolence est la 1ère cause de mortalité sur les autoroutes en France, il est important de pouvoir la prévenir. Partant de ce constat, voici la bague éléctrodermale STOPSLEEP.

Lauréat du prix de l’Innovation au MEDPI 2014, la « double » bague électrodermale StopSleep, dont l’efficacité a été prouvée par le CNRS de Toulouse (tests de Novembre 2013 à Août 2014), avertit le conducteur dès les premiers signes de perte de vigilance, avant même qu’il ne s’en rende compte (les phases de micro-sommeil et d’hypovigilance sont imperceptibles). Les 8 capteurs dont elle est dotée vont mesurer l’activité ÉLECTRODERMALE, représentation directe de l’activité cérébrale, incontrôlable et imperceptible par l’être humain. L’EDA subit les variations de l’activité nerveuse et de la sudation de la peau. Ainsi, lors d’une baisse de l’activité cérébrale, on observe également une baisse de l’EDA.

StopSleep n’empêche pas l’endormissement, mais vise à avertir l’utilisateur d’une baisse progressive de sa vigilance (niveau d’alerte 1), puis, le cas échéant, l’alerte sur le niveau bas critique atteint par son attention (niveau d’alerte 2) et sur le fait que des mesures s’imposent au plus vite pour garantir sa sécurité.

La bague dispose d’une autonomie de 10h en usage intensif, se recharge via USB et pèse 20g pour des dimensions de 4.2×2.6×3.5cm. Comptez 199€.

StopSleep NM allume