Si Sony vend beaucoup de PlayStation 4, les profits générés par la console de salon sont pratiquement engloutis par les pertes liées à la division mobile du groupe.

Playstation-4-750x400

Les prévisions pour Sony Mobile ne sont guère réjouissantes : on évoque en effet des pertes de 1,7 milliard de dollars d’ici le mois de mars 2015. Autant dire que c’est la soupe à la grimace du côté des dirigeants du constructeur, qui avait pourtant fait des smartphones Xperia le fer de lance de la reconquête du marché mobile.

C’est pourquoi, durant une journée consacrée aux actionnaires, le haut dirigeant Hiroki Totoki a dégainé un nouveau plan sur trois ans censé remettre (une fois encore, qu’on se rappelle du plan « One Sony ») l’entreprise sur les rails. On peut le résumer par « moins de téléviseurs, moins de smartphones ».

Sony serait prêt à abandonner à la concurrence certains segments du marché de la téléphonie, pourvu que le constructeur puisse se concentrer sur les secteurs les plus rentables, ceux qui parviennent à dégager des bénéfices et de la marge.

Le groupe va, à l’instar de Samsung, réduire son catalogue de smartphones, et prévoit une grande réorganisation de sa division mobile. On ne connaîtra les détails qu’au début de l’année prochaine.

Source

Une erreur dans l'article ? Proposez-nous une correction