Le contrat avec Google pour en faire son moteur de recherche par défaut sur Safari arrivant à son terme en 2015, Apple réfléchit à lui trouver un remplaçant. Si Bing semble avoir l’avantage, Yahoo! compte également tenter sa chance.

safari-chrome

La nouvelle a fait grand bruit la semaine passée : après des années de partenariat, né dès les premiers instants d’existence de la Fondation Mozilla en 2004, Firefox a choisi de se passer de Google Search sur le territoire américain, lui préférant dorénavant Yahoo Search.

Ce vent de renouveau a-t-il atteint les contrées de Cupertino ? Quoiqu’il en soit, The information s’interroge puisque le contrat datant de 2007 et faisant de Google Search le moteur de recherche pas défaut sur Safari mobile arrive à son terme en 2015. Microsoft (Bing) et Yahoo! (Yahoo Search) sont déjà sur les rangs pour reprendre le flambeau et auraient commencé leur activisme auprès d’Eddy Cue, vice-président senior des services et logiciels internet chez Apple.

Et la timballe est belle puisque l’iOS est le second système d’exploitation mobile du marché derrière Android (Google).
Microsoft et Bing semblent avoir une longueur d’avance puisque Bing est déjà le moteur de recherche dont se sert Siri, l’assistant personnel de l’iOS. De même pour les versions desktop OS X Yosemite et Spotlight Search qui fournissent des résultats Bing, sans qu’aucune alternative ne soit possible, Google Search compris (The Verge).

Rien n’est perdu pour Yahoo!, le récent choix de la Fondation Mozilla pourrait donner des idées à Apple. Du moins Yahoo! en est ressorti galvanisé et tout auréolé du prestige d’avoir été préféré au mastodonte Google.

Ces derniers rebondissements ne représentent qu’un désaveu relatif pour Google qui conserve tout de même son hégémonie. Ce qui fait dire à The Verge qu’Eddy Cue réfléchira à deux fois avant de tenter de convaincre l’ensemble de ses clients propriétaires d’iPhone, iPad, Mac, que Bing et Yahoo Search sont préférables à Google, Apple faisant passer ses utilisateurs en premier. Il est aussi bon de rappeler que des alternatives à ces trois moteurs de recherche existent, dont Duck Duck Go.

Source

Une erreur dans l'article ? Proposez-nous une correction