Les pirates de Sony Pictures demandent l’annulation de la sortie de The Interview

Sur le web

Par Pierre le

Résumé des épisodes précédents :

Grokim

Corée du Nord : On est pas content du film The Interview, ne le sortez pas où vous en subirez les conséquences !
Sony : Nan ! Tu peux te brosser, Martine !

Les serveurs de Sony sont attaqués, des films inédits sont mis sur la toile.

FBI : Ça vient sûrement de Corée du Nord.
Sony : Han ! Pas sympa les coréens !
Corée du Nord : C’est pas nous, mais c’est quand même bien fait pour votre gu***

L’histoire du piratage de Sony continue et cette fois les hackers prennent la parole. Pour la première fois depuis leur attaque, le groupuscule Guardians of Peace (qui a certainement lancé son attaque depuis un hôtel de Thaïlande, selon l’enquête du FBI) dévoile ses revendications.

Et les revendications ne sont pas surprenantes. En effet, sur Github, GOP demande à Sony de ne pas sortir The Interview, le film avec James Franco et Seth Rogen où deux journalistes vont jusqu’en Corée du Nord pour assassiner Kin Jong Un.

Deux possibilités sont alors envisagées. Soit GOP est piloté directement via le régime Nord-Coréen, soit il est composé de sympathisants allant de le sens de Kim Jong Un, furieux de la sortie de ce film.

Il serait réellement dommage de nous priver de The Interview (que Sony ne va certainement pas annuler), étant donné que le film a l’air d’être une bonne tranche de rigolade.

Source: Source