Jay Z n’est pas près de lancer son rival de Spotify

Business

Par Membre rédacteur le

En déclarant son intérêt pour Aspiro fin janvier, le rappeur et businessman Jay Z s’est offert un cador du streaming musical, dont la spécialité est la diffusion de morceaux en haute définition (avec le service Tidal, notamment).

jayz-600x400

Jay Z nourrissait-il l’ambition de créer un concurrent de Spotify, Deezer ou Beats Music ? À l’époque, ses projets étaient difficiles à cerner. Et ils le sont encore plus aujourd’hui, puisque 10% des actionnaires suédois d’Aspiro ne veulent pas entendre parler de l’acquisition de la société !

Certes, on est loin de la majorité des parts, mais cette minorité suffit à bloquer la transaction. Ces investisseurs reprochent à Jay Z une certain « passivité » qui confinerait à de la nonchalance. Le rappeur n’a pas indiqué s’il voulait acquérir une plus petite part de l’entreprise, s’il souhaitait augmenter son enchère ou tout simplement l’annuler.

Devant l’absence d’information complémentaire, ces actionnaires ont tout simplement rejeté l’offre, même si celle de Jay Z (56 millions de dollars tout de même) valorisait l’action de 59%.

Source: Source