Une start-up néerlandaise spécialisée dans l’ingénierie civile et baptisée MX3D devrait entamer (à partir de septembre) la construction du premier pont imprimé en 3D au-dessus d’un canal d’Amsterdam.

L’originalité du projet réside dans le fait que l’impression devrait se faire à l’aide des robots chacun constitué d’un bras industriel au bout duquel se trouve une machine de soudage avancée (leur permettant de chauffer le métal à une température de 1500 degrés) pour créer leur propre structure de soutien sur laquelle ils glisseront de chaque côté du pont. Tout cela avec le minimum d’interventions humaines.

Impliquant également la société de construction Heijmans et commandés par un logiciel Autodesk, ces robots jusqu’à présent utilisé pour imprimer en 3D de petites structures complexes devraient donc pour la première fois sortir de leur entrepôt pour donner naissance à une structure de plus grandes échelles. Une technique qui non seulement permettrait aux entreprises de se passer d’échafaudage mais aussi d’éviter aux hommes les zones à risque en envoyant simplement les robots.

Un ambitieux projet qui devrait propulser la technologie au-devant de la scène s’il s’avère être une réussite.

Pour découvrir ces robots à l’oeuvre, jetez un oeil à la vidéo ci-dessous. Pour finir, sachez que le pont d’Amsterdam devrait être finalisé en milieu d’année 2017.

MX3D

Dragon-Bench-1500x630

Front-1500x630

Matrix-1500x630

Source

Une erreur dans l'article ? Proposez-nous une correction