Après Snapchat, Facebook ou encore Apple, au tour de Google de faire du pied aux journalistes et éditeurs. La firme de Mountain View ne cherche pas à recruter, mais à fournir une aide aux journalistes et développeurs dans l’exercice de leurs fonctions. Explication.

news_lab_google_pied_journalistes

Alors que Google essuie une fronde en Europe de la part des éditeurs concernant Google News, la firme de Mountain View ne s’en montre pas pour autant rancunière et poursuit son entreprise de séduction.

Aujourd’hui, avec News Lab (dont les équipes sont présentes aux États-Unis, au Royaume-Uni, en Allemagne et en France), Google entend apporter son expertise aux journalistes et développeurs en leur offrant autant de données, outils et programmes nécessaires à l’exercice de leur profession et à sa modernisation.

google_news_lab

De YouTube en passant par Google Trends (tout juste remanié avec des données en temps réel notamment), Google Maps ou Google Alerts, l’ensemble de ces outils sont présents sur la plateforme dédiée, https://newslab.withgoogle.com/, et mis en situation via des tutoriaux et études de cas par exemple. Google affiche sa prétention en home page : « Nous collaborons avec les journalistes et des entrepreneurs pour les aider à construire l’avenir des médias. »

Bien entendu, charité bien ordonnée commence par soi-même, en apportant ainsi son aide et expertise, Google s’assure que ses propres outils soient utilisés pour créer, améliorer et accéder à l’information.
« Nous croyons pouvoir créer un monde plus éclairé, si les technologistes et les journalistes travaillent ensemble », assure Steve Grove, directeur de News Lab dans le billet de blog.

Amen.

Source