Le développement de la voiture Apple s’accélère, devine le Wall Street Journal qui est habituellement une source fiable pour ce qui concerne les projets du constructeur californien.

La cible d’Apple serait maintenant 2019, alors que jusqu’à présent les indiscrétions annonçaient 2020. Pour accélérer le développement du projet Titan (tel qu’il est appelé à Cupertino), le groupe a mis les bouchées doubles… voire triples. L’équipe initiale, qui compte déjà 600 ingénieurs, pourraient ainsi tout simplement être multipliée par trois (!).

Il va sans dire qu’Apple va débaucher de manière agressive auprès de la concurrence. Le géant de l’électronique s’est déjà servi auprès de Tesla, Ford, Volkswagen, General Motors, et d’autres encore. Beaucoup de ces embauches concernent des ingénieurs ayant une expertise dans les systèmes connectés et les véhicules autonomes.

Le Wall Street Journal précise néanmoins que cette voiture ne devrait pas être complètement autonome comme peut l’être la Google Car. Des fonctions « sans chauffeur » pourraient cependant apparaître plus tard.

Source