Facebook veut construire un téléporteur d’ici 2025

Science

Par le

Facebook… Tout le monde passe ses journées connectées au réseau social et pourtant peu de gens font lien entre l’entreprise et la recherche. Pourtant, l’entreprise alloue un peu moins de 30% de son chiffre d’affaires à la recherche et à des projets un peu fous. Le dernier en date ? C’est le CTO (directeur technique) du réseau social, Mike Schroepfer, qui en parle quand on le questionne au sujet de l’avenir du réseau social : il se pourrait bien que Facebook “construise un téléporteur”.

fb-art

Il a d’ailleurs défini ce qu’est un téléporteur selon lui (et donc selon Facebook) lors d’un meeting à Dublin ce mardi où il avait aussi parlé d’une IA jouant à au GO lors ce meeting.

“Facebook veut construire un appareil qui permette d’être avec n’importe qui, n’importe où, sans avoir à se soucier des frontières géographiques.”

Certains auront sûrement commencé à s’imaginer voyager aux quatre coins du monde tous les week-ends, mais ce ne sera pas possible, enfin pas vraiment, car le CTO de Facebook parle en fait de réalité virtuelle. Certains se souviendront aussi que Facebook avait mis deux milliards de dollars sur la table pour racheter l’Oculus Rift, un investissement avec lequel Facebook va peut-être faire autre chose que des jeux.

Pour Mike Schroepfer, il s’agit de faire en sorte que l’Oculus rift puisse tromper vos sens pour que vous puissiez avoir l’impression d’être « réellement » avec qui vous voulez et où vous voulez ainsi que de donner la possibilité à tout le monde de réaliser des choses en 3D.

Oculus_logo

Pour Facebook, la réalisation de ce téléporteur passe par trois choses :

– Dans un premier temps, il faut se voir soi et les autres. Il faut impérativement que lorsque l’utilisateur baisse la tête il puisse voir ses pieds et ses mains. La firme travaille aussi sur le meilleur moyen de proposer un rendu réaliste des mimiques et des expressions de nos visages via des capteurs de pression et des caméras sur l’Oculus.

– Ensuite, il faut pouvoir imiter l’environnement réel et son comportement. C’est pour cela que Facebook a fait l’acquisition de Surreal Vision, une entreprise spécialisée dans la modélisation sur ordinateur. Pour le moment, l’équipe travaille à reproduire l’environnement qui nous entoure, et selon le CTO, les possibilités sont “énormes”.

– Enfin il faut que chacun puisse construire sa propre réalité par ses propres moyens, ou a minima un objet. Pour cela, l’équipe bosse sur un programme nommé Medium, qui devrait permettre aux gens de modeler des objets en 3D.

Bref, pour Facebook, l’avenir de l’Oculus, c’est de permettre aux gens de découvrir des choses et d’avoir accès à de l’information via la réalité virtuelle. Enfin… Facebook avait aussi parlé de télépathie, alors bon…

Source: Source