Le réseau social réfléchit à différentes options pour protéger les plus jeunes et avertir des dangers de publier une photo en mode public.

facebook_alerte_parents_photos_enfants

Si la chose semble couler de source pour la plupart, force est de constater qu’il n’en est rien. Certaines personnes, adolescents, jeunes adultes, parents, etc., peu au fait des paramètres de confidentialité, qu’ils trouvent trop complexes ou pensent sécurisés par défaut, publient posts et photos en mode public, donc aux yeux de tous.
Si le réseau social s’efforce de proposer des paramètres de confidentialité plus lisibles et ludiques, beaucoup s’y perdent encore : confidentialité du mur, des photos, des albums, etc.

Les parents, tous heureux de voir leur enfant découvrir le monde du haut de ses centimètres encore trébuchants souhaitent partager ces moments avec leurs proches sans forcément savoir que n’importe qui peut y accéder.

« Si je devais publier une photo de mes enfants jouant au parc et qu’accidentellement, je le partageais en public, ce système pourrait dire : Hey, attends une minute, c’est une photo de tes enfants, normalement tu ne les envoies qu’aux membres de ta famille, es-tu sûr de vouloir faire ça ? », voilà une idée parmi d’autres à laquelle pense Facebook pour pallier le phénomène, selon le vice-président de l’ingénierie de Facebook, Jay Parish.

L’intelligence artificielle et la reconnaissance faciale pourraient être mises à contribution pour détecter les visages d’enfants et ainsi lancer le message d’alerte avant toute publication sur le réseau social, qui compte plus de 1,4 milliard d’utilisateurs dans le monde.

Source

Une erreur dans l'article ? Proposez-nous une correction