C’est dans la tristement appelée Jungle de Calais qu’on découvre la nouvelle oeuvre du street-artiste anglais Banksy. Elle y met en scène le très célèbre fondateur d’Apple, Steve Jobs. Pourquoi ? Tout simplement parce que Steve Jobs est le fils biologique d’Abdul Fatah Jandalli, immigrant syrien de son état.

Le message est en soi assez simple puisque Banksy remet en cause tous les préjugés liés à l’immigration et en utilisant Steve Jobs, l’artiste anglais rappelle que sans cette immigration, on n’aurait peut-être jamais vu Apple. Voici son message :

« We’re often led to believe migration is a drain on the country’s resources but Steve Jobs was the son of a Syrian migrant. Apple is the world’s most profitable company, it pays over $7bn (£4.6bn) a year in taxes – and it only exists because they allowed in a young man from Homs. »
—–
« On est souvent amené à penser que l’immigration est une mauvaise chose pour les ressources du pays mais Steve Jobs était le fils d’un immigrant syrien. Apple est la compagnie la plus profitable au monde, elle paie plus de 7 milliards de taxes par an – et elle n’existe que parce qu’on a laissé entrer un jeune homme de Homs »

banksy-jobs-0

banksy-jobs-1

banksy-jobs-2

banksy-jobs-3