Le rapport entre Intel et Lady Gaga n’est pas forcément évident au premier abord. Durant le CES, le fondeur avait annoncé qu’il allait travailler avec la chanteuse sur un projet, pour lequel on a plus de détails aujourd’hui.

L’entreprise et Lady Gaga vont plancher ensemble pour lutter contre le harcèlement en ligne, une véritable plaie qui pousse certains à envisager le pire pour leurs vies. L’initiative, baptisée Hack Harassment, implique aussi Vox Media, un grand groupe de presse en ligne américain.

« Le harcèlement en ligne est envahissant et peut être très vicieux », explique Brian Krzanich le PDG d’Intel. Il indique que son groupe — et au-delà, les entreprises technologiques — doit se rappeler que derrière chaque appareil, jeu, capteur ou réseau, il y a « une vraie personne avec de vrais sentiments et de vrais besoins de sécurité ». Aucune société ne peut trouver seule une solution à ce problème, continue-t-il, alors c’est à l’industrie de prendre le dossier à bras le corps.

Pour mettre le pied à l’étrier, Intel va lancer un hackaton afin de développer des solutions anti-harcèlement et sensibiliser à cette problématique.

Source

Une erreur dans l'article ? Proposez-nous une correction