Des parlementaires français veulent un OS “souverain” made in France

Android

Par le

L’idée n’est pas vraiment nouvelle et elle semble faire son petit bonhomme de chemin chez les parlementaires français, que ce soit à gauche ou à droite. On se souvient que Arnaud Montebourg avait déjà proposé cette solution du temps où il était ministre de l’Économie. Cette fois-ci, selon des informations que rapporte Numerama, la proposition vient de l’ancienne ministre socialiste Delphine Batho et de plusieurs députés du parti Les Républicains, dont la future ex- vice présidente du parti.

ALUR-projet-loi

La députée socialiste a déposé un amendement au projet de loi pour une République numérique d’Axelle Lemaire. Cet amendement, l’amendement n°CL129 propose de démarrer le chantier d’un “système d’exploitation souverain”.

L’idée d’un système d’exploitation n’est pas vraiment ce qu’il faut retenir de cette idée mais plus l’envie croissante de nos politiques de lutter contre la domination des USA dans le domaine de l’informatique. Que ce soit Windows, OS X, iOS ou encore android, tous nos appareils mobiles et fixes utilisent des systèmes d’exploitation réalisés par de grandes entreprises américaines.

L’élue demande d’ailleurs que le gouvernement se prononce sur la possibilité de créer un Commissariat à la souveraineté numérique, chargé de donner les moyens à la France de se sortir de sa dépendance aux produits américains. Pour reprendre exactement les mots de l’élue, ce commissariat devra mettre en place un « système d’exploitation souverain et de protocoles de chiffrement des données ».

Cet amendement a notamment été signé par certains députés LR, dont Nathalie Kosciusko-Morizet (qui propose d’ailleurs d’ajouter systématiquement des back-door un peu partout).

On ne sait pas trop si cette idée verra le jour, et s’il voit effectivement le jour, on ne sait pas si ce sera au niveau national ou au niveau européen. Des discussions avaient déjà eu lieu entre les patrons des grands opérateurs européens en 2010.

D’autres pays ont aussi leur propre OS dans les tuyaux, on peut par exemple penser à la Corée du Nord (Red Star OS, qui n’est d’ailleurs pas une franche réussite 😛 ) à la Chine ou au Brésil.

Toutefois, on peut se poser la question de l’intérêt d’un tel OS made in France. Il est certes intéressant de ne pas dépendre des entreprises américaines, mais ce n’est pas non plus une nécessite. Il n’est pas dit que cette OS soit plus sécurisé que ceux proposé par Google, Apple ou Microsoft. D’autant plus qu’il faudrait vraiment que cette OS apporte vraiment quelque chose à l’utilisateur pour faire migrer les utilisateurs. Dans le cas contraire, cet élan de chauvinisme ne serait que de l’argent jeté par les fenêtres.

Source: Source