Le mystère de la mégastructure alien de KIC 8462852 est toujours d’actualité

Science

Par Pierre le

Vous souvenez-vous du mystère de KIC 8462852 ? La NASA avait repéré une étoile étrange et certains avaient émis l’hypothèse d’une mégastructure alien autour de l’étoile. Et ce mystère reste toujours d’actualité.

MassEffect2Citadel

En novembre, la NASA avait dit que non, il n’y avait pas de mégastructure autour de KIC 8462852 (sérieux, faudrait penser à lui donner un nom moins chiant à écrire), puisque c’était un essaim de comète qui aurait causé les perturbations entre l’étoile et la Terre. Mais le professeur Bradley Schaefer de l’université de Louisiane n’en est pas aussi sûr.

Le bonhomme a longuement étudié l’historique des comètes observées et en a déduit une chose : un essaim de comète ne peut faire baisser la luminosité de KIC 8462852 de 20 % dans des périodes précises. Si un tel essaim existe, il faudrait qu’il soit composé de 648 000 comètes de 200 kilomètres de diamètre chacune, au minimum. Et une telle chose n’a jamais été observée dans l’univers.

Néanmoins, il ne faut pas faire de conclusions hâtives. Rien ne dit que nous avons affaire à des aliens. La présence d’une mégastructure extraterrestre reste encore hautement improbable. Cette nouvelle théorie nous apprend juste qu’on ne sait rien et que KIC 8462852, située entre les constellations du Cygne et de la Lyre, nous cache encore beaucoup de choses.

Pour rappel, la mégastructure extraterrestre a été théorisée par Freeman Dyson. Il s’agit d’une sphère (Sphère de Dyson) qui entoure un soleil pour puiser son énergie. Pour Nikolaï Kardashev, une civilisation alien ayant atteint ce stade est au type II sur l’échelle qui porte son nom, sachant que l’humanité est encore au type I et qu’une civilisation puisant ses ressources dans une galaxie entière a atteint le type III. Mais cette échelle ne reste que théorique…

Source: Source