D’ici 2030, la planète sera peuplée de 8,5 milliards d’individus, d’après une estimation de l’ONU. Cela en fait, des bouches à nourrir… mais aussi à connecter à Facebook !

Pour la nourriture, Mark Zuckerberg n’a pas donné sa recette. En revanche, il sait qu’à cet horizon, 5 milliards de personnes surferont sur son réseau social… Ce qui représentera, mine de rien, 60% de la population mondiale ! L’objectif paraît dingue, en sachant que Facebook atteint aujourd’hui un peu plus d’un milliard d’humains.

C’est néanmoins le but que le fondateur de Facebook s’est fixé, comme il s’en explique à USA Today. « Nous voulons connecter tout le monde, et pour y parvenir, nous allons nouer des partenariats avec des gouvernements et des des entreprises partout dans le monde », déclare-t-il.

Facebook a mis sur pied plusieurs initiatives pour apporter un accès au réseau aux zones les moins bien desservies, comme des drones alimentés par panneaux solaires qui survoleront les villes en fournissant internet. « C’est vraiment complètement dingue, n’est-ce pas », s’enthousiasme le jeune papa.

D’autres actions sont bien moins perçues, comme le service d’accès au web gratuit récemment interdit en Inde et en Égypte.

Source

Une erreur dans l'article ? Proposez-nous une correction