[Free Basics] Zuckerberg juge les propos d’un administrateur de Facebook sur le colonialisme en Inde, « regrettables »

Business

Par Elodie le

Le CEO de Facebook, Mark Zuckerberg, a renié les commentaires formulés par l’un des administrateurs de la firme, Marc Andreessen, peu après la décision de l’Inde d’interdire Free Basics pour atteinte à la neutralité du net. Il estimait que le rejet du colonialisme avait été « économiquement catastrophique » pour l’Inde.

free_basics_zuckerberg_colonialisme_excuses

Après des mois de conflit larvé et de critiques à l’encontre du service Internet.org accusé de mettre à mal la neutralité du Net, le régulateur indien a suspendu le service. Mark Zuckerberg a doncrebaptisé le projet « Free Basics » dans l’espoir que cela ferait taire les critiques.

Las, l’Agence indienne de régulation des télécoms (TRAI) a suspendu le service dans l’attente des conclusions d’une consultation publique sur l’accès à Internet.

Le couperet est tombé en début de mois, Free Basics est désormais interdit en Inde, le régulateur jugeant que le service représentait une atteinte à la neutralité du Net.

Une décision qu’a vertement regrettée Marc Andreessen : dans une série de tweets, il a expliqué son incompréhension face à une telle décision. Rejeter Free Basics quand le pays n’a pas de connectivité digne de ce nom « pour des raisons idéologiques, me parait moralement répréhensible », a-t-il posté.

Mais Andreessen s’est attiré les foudres des internautes lorsqu’il a comparé le service gratuit Free Basics au colonialisme, suggérant que les Indiens eux-mêmes concourraient au désastre économique qui va être le leur en rejetant Facebook puisque le rejet du colonialisme britannique par les Indiens a été « économiquement catastrophique […] pendant des décennies ».

Andreessen a depuis supprimé son tweet et présenté ses excuses. Mais Mark Zuckerberg a tout de même tenu à prendre ses distances :

« J’ai trouvé ses commentaires profondément regrettables, et ils ne représentent pas la manière de penser de Facebook ou la mienne. »

I want to respond to Marc Andreessen’s comments about India yesterday. I found the comments deeply upsetting, and they…

Posté par Mark Zuckerberg sur mercredi 10 février 2016

Un épisode qui ne va pas aider Facebook à améliorer son image dans le pays…

Source: Source