Les applications mobiles de running ont le vent en poupe chez les équipementiers. En août dernier, Adidas s’était offert Runtastic, un logiciel bien connu des joggeurs et des amateurs de course.

Cette fois, c’est au tour d’ASICS de sortir le carnet de chèques pour acheter Runkeeper. Huit ans après sa création, l’éditeur FitnessKeeper va donc passer à 100% entre les mains du spécialiste des chaussures de sport et autres équipements.

On ignore le montant de la transaction, mais ce qui est certain c’est que le nouveau propriétaire a dû mettre un joli paquet d’argent sur la table : Runkeeper compte en effet 33 millions d’utilisateurs dans le monde. FitnessKeeper se veut rassurant : le rachat de l’entreprise ne changera rien pour les coureurs accros à l’application. Elle même devrait même se muscler grâce aux fonds d’ASICS.

Source

Une erreur dans l'article ? Proposez-nous une correction