Darty va finalement atterrir dans l’escarcelle de Conforama. La Fnac, qui semblait bien partie pour emporter le morceau, s’est fait doubler dans la dernière ligne droite par le groupe d’ameublement.

À l’origine, Darty avait pourtant favorisé l’offre de la Fnac, qui valorisait le groupe de distribution à hauteur de 558 millions de livres sterling (Darty étant une société cotée à Londres). L’offre de la Fnac, déposée le 20 novembre dernier, comprenait 95 millions en cash, et un échange d’actions : 1 action Fnac pour 37 titres Darty. Cette proposition avait été approuvée par le conseil d’administration du distributeur.

Mais Steinhoff, la maison-mère de Conforama, a déposé en mars une offre jugée plus alléchante : elle valorise en effet Darty à 637 millions de livres ; cette proposition comprend une prime de 54% par rapport au dernier cours de clôture avant le dépôt de l’offre de reprise. En gros, les actionnaires de Darty vont toucher plus d’argent à court terme.

C’est pourquoi le conseil d’administration de Darty recommande aux actionnaires de l’entreprise d’accepter la proposition de Conforama. Il y a toutes les chances pour que celle-ci obtienne la faveur des petits et des gros porteurs.

Une erreur dans l'article ? Proposez-nous une correction