Un fan porte plainte contre Kanye West et Tidal pour tromperie

Business

Par Elodie le

Un fan a passablement apprécié la vraie-fausse exclusivité Tidal pour le dernier album de Kanye West, The Life of Pablo (TLOP), pour le voir proposé quelques semaines plus tard sur Spotify, Deezer & Co. Il poursuit donc le chanteur et la plateforme pour tromperie.

fan_plainte_kanye-west-tidal_tromperie

Les gesticulations et autres déclarations hallucinées de Kanye West sur la toile n’exaspèrent pas uniquement sa femme.

Retour en arrière : à l’approche de la sortie de son nouvel album, The Life of Pablo, Kanye West enchaîne les déclarations sur Twitter et assure que son nouveau bébé sera disponible sur Tidal et uniquement sur Tidal, taclant au passage Apple Music.

Pourquoi Tidal ? C’est la plateforme de son copain Jay Z, monté avec d’autres personnalités de la musique comme Taylor Swift (sa meilleure ennemie), Beyoncé (femme de), Chris Martin (ami de), Rihanna (ancienne protégée de), Madonna (ami de toute personne lui produisant un tube), etc. et dont il est actionnaire. Ça reste en famille.

Conséquence, Tidal enregistre un pic d’audience, de téléchargements et d’abonnements. À l’instar du plaignant qui préfère soutenir son artiste favori en s’abonnant plutôt que concourir au record de téléchargement illégal enregistré par TLOP dans la foulée de sa sortie (500 000).

Kanye West s’en félicite dans une photo publiée sur Twitter sur laquelle Tidal est montrée comme l’application la plus téléchargée au monde sur l’App Store (…aux États-Unis, relativisons).

Oui, mais. Peut-être échaudé par ce record de piratage non souhaité (mais certainement compris par la star, elle-même amatrice du site The Pirate Bay), l’exclusivité Tidal a sauté quelques semaines après sa sortie et l’album The life of Pablo s’est retrouvé sur la plupart des plateformes de streaming comme Deezer, Spotify, Google Play ET Apple Music (mais pas à l’achat sur iTunes, l’honneur est sauf).

Le plaignant estime que Kanye West et Tidal ont opéré ce subterfuge d’exclusivité pour engranger les nouveaux abonnements, alors que la plateforme peine à décoller. Dans sa plainte, il estime en outre que l’arrivée massive de nouveaux abonnés à permis à Tidal de collecter un grand nombre d’informations personnelles. Il a donc décidé de présenter une procédure en recours collectif (class action) au tribunal de San Francisco lundi dernier.

Justin Baker-Rhett estime avoir été dupé en s’abonnant à Tidal sur les dires de Kanye West jurant que TLOP ne serait disponible que sur la plateforme.

Source: Source