Kit Harington n’aurait pas dû se plaindre de sexisme

Série

Par Elodie le

L’acteur britannique qui interprète Jon Snow dans la série phare de HBO Game of Thrones a confié dans une interview qu’il n’y avait pas que les actrices qui sont confrontées au sexisme, lui-même en a été victime. Une confession qui lui a valu les moqueries de la toile.

Kit_Harington_jon_snow_sexisme

Depuis plusieurs mois et une tribune de Jennifer Lawrence, le problème du sexisme à Hollywood revient sur le devant de la scène. Les actrices osent évoquer leur propre cas ou dénoncer ceux des autres, des initiatives se créent, comme cette boite de production féministe (ce n’est pas un gros mot) dédiée aux femmes, lancée par Juliette Binoche et Jessica Chastaing, We do it together.

Dans une interview donnée au Sunday Times Magazine le 31 mai, Kit Harington confesse que ce n’est pas un problème exclusivement féminin qui ne toucherait que les actrices hollywoodiennes, lui même en a été victime.

En effet, s’il peut aujourd’hui se targuer de galvaniser les foules et les fans de la série avec son personnage de Jon Snow il est bien conscient d’avoir été choisi « grâce à [s]on physique ».

« Il y a évidemment du sexisme dans notre industrie contre les femmes, mais il y en a aussi contre les hommes. À certains moments, pendant des séances photo où on me demande de me déshabiller, je le ressens. Si j’avais le sentiment que j’ai été engagé juste pour mon apparence, j’arrêterais de faire l’acteur. »

Il poursuit en faisant le parallèle avec ses consœurs actrices : « Si vous demandez à une fille si elle aime se faire appeler ‘bébé’, et qu’elle répond ‘non, pas vraiment’, elle aura absolument raison. J’aime à penser que je suis plus qu’une coupe de cheveux ou un regard. C’est dégradant. »

Un constat qu’il avait déjà dressé l’année dernière dans les colonnes du New York Post :

« D’être toujours mis sur un piédestal comme un morceau de viande est légèrement avilissant. Ça l’est vraiment et de la même manière que pour les femmes. Quand un acteur est considéré uniquement à travers sa beauté physique, cela peut être un peu offensant ». Après avoir été moqué pour ses propos il avait rétropédalé en expliquant : « Je vais être un bon petit morceau et la fermer à partir de maintenant ».

Mais il a récidivé et comme précédemment, il s’est attiré les moqueries de la toile pour avoir dénoncé le sexisme à son égard.

Source: Source