Les smartphones compatibles Daydream n’existent pas (encore)

Smartphone

Par Olivier le

Daydream, c’est le nom de la plateforme de réalité virtuelle dévoilée par Google durant sa conférence des développeurs. Des casques et des smartphones pourront être certifiés Daydream, afin que les consommateurs puissent choisir en connaissance de cause.

Que faudra-t-il à un smartphone pour recevoir le précieux macaron ? Difficile encore à dire, puisque Google n’a pas encore précisé les caractéristiques techniques de cette compatibilité avec Daydream. Toutefois, comme l’écrit FrAndroid, il est possible de dresser un portrait-robot.

La réalité virtuelle nécessite au moins deux choses pour que l’expérience soit optimale, tout d’abord des écrans très définis. Il importe en effet que les pixels soient les moins visibles possible devant les yeux : une définition QHD semble être le minimum. Cela tombe bien, c’est celle des principaux smartphones haut de gamme du marché (Galaxy S6, S7, LG G4, G5, Nexus 6P…).

Plus difficile à trouver en revanche, les smartphones dotés des capteurs de mouvement nécessaires (GPS, boussole, gyromètre…), de capteurs de profondeur de champ, d’un pointeur laser, un baromètre, ainsi qu’une ou plusieurs caméras de suivi du mouvement (comme sur les casques Rift et Vive). Dans ce domaine, on ne connait pas encore de terminaux capables de telles prouesses.

Clay Revor, directeur VR de Google, a d’ailleurs reconnu qu’aucun smartphone actuellement commercialisé ne se pliait à ce lourd cahier des charges.

Source: Source