Sans surprise, Samsung vient d’annoncer une nouvelle montre connectée à l’occasion de l’IFA 2016, la Gear S3. Ou plutôt des montres connectées, puisqu’elles sont deux : la Gear S3 Classic et la Gear S3 Frontier.

samsun gear s3

Après une très belle et surprenante Gear S2, il n’est pas étonnant de voir Samsung lui annoncer des successeures. La Gear S3 Classic et Frontier reprennent globalement le même design que la Gear S2, à savoir un châssis rond, mais plus massif sur la façade ainsi que deux boutons physiques sur les côtés, mais proposent une fiche technique légèrement revue et des variantes de design afin de toucher des publics différents.

samsun gear s3 2

On commence par la version Frontier, la version « sportive », celle dont les boutons dépassent peu du côté droit. Selon Samsung, son design a été conçu par Yvan Arpa, qui, s’y j’en crois Wikipedia est un designer de montres suisses relativement connu dans son milieu. Quant à la version Classic, son design semble un peu plus proche de la Gear S2, même si Samsung a cette fois-ci opté pour un coloris acier beaucoup plus clinquant. La Gear S3 Frontier pèse 62 grammes contre 57 grammes pour la version Classic.

samsun gear s3 3

Le coréen a d’ailleurs bourré ses montres de fonctionnalités. Elles embarquent chacune un GPS, un altimètre, un baromètre et un accéléromètre, supportent Samsung Pay (quand bien même il n’est pas encore disponible en France) et sont encore étanches à l’eau et à la poussière avec un Indice de Protection IP 68.

samsun gear s3 4

Comme l’année dernière, ce n’est toujours pas Android Wear qui tourne sur cette montre, mais Tizen OS en version 2.3.1. Sous leur écran de 1,3 pouce (de définition 360 × 360 pixels et protégé par du verre Gorilla Glass) se trouve un processeur double cadencé à 1 GHz, de référence inconnue. Il est accompagné de 768 Mo de mémoire vive et de 4 Go de mémoire interne. Elle supporte naturellement le Bluetooth 4.2 et le WiFi (b/g/n). Sa batterie pour finir est de 380 mAh.

Ni prix ni date de sortie n’ont encore été communiqués.

Une erreur dans l'article ? Proposez-nous une correction