Depuis les années 70, il est admis par la communauté scientifique que la Lune est un morceau de la Terre, créé après une collision entre deux astres. Une collision qui se serait effectuée « en douceur ». Néanmoins, cette théorie est aujourd’hui remise en cause par une étude publiée dans la revue Nature : la collision entre l’embryon de Terre et une autre planète aurait été plus violente qu’escomptée, pulvérisant même notre planète.

maxresdefault

Une histoire de Potassium

Kun Wang, l’auteur de l’étude, s’est emparé de roches lunaires afin de les analyser. Et il a constaté que ces roches étaient pauvres en potassium, au contraire de celle que l’on trouve sur Terre. Si elle n’était qu’un morceau de Terre qui s’était détaché, on devrait donc en trouver plus.

Les deux théories de Wang expliquées en image

Les deux théories de Wang expliquées en image

Wang élabore alors deux théories pour expliquer cette différence. Deux théories qui impliquent une collision d’une rare violence qui aurait créé les deux astres. Une collision entre deux planètes – la Terre et un planétoïde – dont le résultat aurait été annihilation totale de la planète. Même l’embryon de Terre aurait été détruit. Après ce choc, les restes se seraient reformés afin de créer la Terre ainsi que son satellite. Kun Wang pense alors que deux scénarios sont possibles suite à cette reformation : soit la Lune aurait été créée en même temps que la Terre, soit elle résulte de la vapeur et des éléments relâchés par notre planète après sa reformation.

Quand la Terre fait BOUM

Wang explique cette hypothèse par le manque de Potassium-39, léger, dans ses échantillons. Un élément qui devrait être beaucoup plus présent, comme sur Terre. L’explication serait que l’élément se soit évaporé lors de l’impact violent, puisque chauffé à l’extrême, au contraire du Potassium-41, plus lourd et bien présent, qui lui ne s’est pas évaporé.

Vraie ou non, cette théorie est intéressante. Pour rappel, les scientifiques estiment que cette collision s’est déroulée juste après la naissance du système solaire, soit il y a 4,4 milliards d’années.

La théorie admise aujourd’hui est que la Terre aurait été percutée par un planétoïde du nom de Théia. Une collision douce qui n’a fait « qu’effleurer » la Terre. Les restes de Théia auraient alors orbités autour de la Terre, créant rapidement (un siècle) notre Lune actuelle, comme le montre ce Gif.

big_splash_theia

Une théorie qui ne convainc pas tout le monde

Munir Humayun, chercheur à l’université de Floride, confie à The Verge ne pas être convaincu par la théorie de Kun Wang. Non pas qu’elle se montre fantaisiste, mais les conclusions semblent un peu hâtives. En effet, Munir Humayun indique qu’il ne pense pas que les échantillons étudiés par Wang soient représentatifs de la composition de la Lune et il souhaite qu’il étudie de nouveaux échantillons pour confirmation. Pour lui, l’absence de potassium-39 ne prouve donc rien et ne remet pas en cause la théorie admise aujourd’hui.

Wang, quant à lui, estime que la communauté scientifique mettra du temps à accepter ses hypothèses, comme ce fût le cas dans les années 70 quand des chercheurs ont théorisé la collision entre la Terre et Théia.

Source

Une erreur dans l'article ? Proposez-nous une correction

Le jdg vous recommande

Star Trek Sans limites

EUR 12,99
Plus d'offres

Star Trek, la série originale - L'intégrale [Édition remasterisée]

EUR 50,32
Plus d'offres

Star Trek [Blu-ray]

EUR 9,66
Plus d'offres

Star Trek Into Darkness Captain Kirk Shirt Uniforme Costume Jaune Version XL

EUR 35,00
Plus d'offres