Volvo produit des voitures autonomes pour monsieur tout-le-monde

Automobile

Par Olivier le

Volvo fait partie de ces constructeurs automobiles qui se préoccupent tout particulièrement de leur avenir sur le marché de la voiture autonome. Car pas question de se laisser distancer.

Après l’annonce d’un test grandeur nature dans les rues de Pittsburgh avec Uber, l’entreprise suédoise a annoncé la production de son premier véhicule sans chauffeur sur sa ligne de Torslanda, en Suède donc. Volvo va fabriquer une flotte d’automobiles autonomes destinées au programme Drive Me.

Drive Me consiste à laisser des gens normaux « conduire » ces véhicules sur des routes publiques. Grosse ambition donc, car pour le moment les expérimentations ont lieu en présence d’ingénieurs présents dans les voitures.

volvo-drive-me-autonomous-xc90-9

Volvo démarre sur une base de XC90, à laquelle le constructeur intègre toutes sortes de capteurs comme un LiDAR, des radars, ainsi que des caméras. Toutes les données sont englouties par ce que le groupe appelle l’Autonomous Driving Brain, qui prend les décisions nécessaires pour que la voiture puisse se conduire seule.

Ça roule à Göteborg

Le projet Drive Me ne débutera réellement que l’année prochaine ; la production de ces véhicules prend en effet du temps. Mais si le groupe a voulu faire cette annonce immédiatement, c’est aussi pour montrer son engagement sur ce marché. L’expérimentation à proprement parler aura lieu dans la bonne ville de Göteborg.

La société explique que ce projet Drive Me diffère quelque peu de ce que fait actuellement la concurrence (qui travaille avec des services de VTC… à l’instar de Volvo) : il s’agit en effet de proposer ces voitures à des personnes lambda. L’intérêt de l’entreprise, c’est de récupérer un maximum de données pour affiner ses futures propositions.

Source: Source