[Star Wars 7] 2 millions de dollars d’amende pour avoir cassé la jambe d’Harrison Ford

Cinéma

Par Elodie le

Foodles Production, filiale de Disney a été condamné à 1,6 millions de livres d’amende (1 815 000 d’euros environ) par un tribunal anglais en raison de failles de sécurité sur le tournage de Star Wars 7. L’acteur Harrison Ford avait eu la jambe cassée, le rendant indisponible pendant plusieurs semaines.

2-millions-amende-harrison-ford-jambe-cassee

La nouvelle avait fait grand bruit à l’époque : Harrison Ford avait failli mourir sur le tournage de Star Wars 7, The Force Awakens.

L’acteur américain, qui reprenait le rôle de Han Solo 30 ans après Le Retour du Jedi, avait été grièvement blessé après que la porte hydraulique du Falcon Millennium se soit brutalement refermée sur lui.

Une guillotine de 2 mètres

Cet accident, équivalent à une collision avec une petite voiture (mais une voiture quand même), lui avait causé une fracture du tibia et du péroné et lui avait profondément entaillé la main. Par chance, le bouton d’urgence avait pu être activé, ce qui lui a certainement sauvé la vie.

Selon le procureur Andrew Marshall, la porte en métal de 1,2 mètre sur 2 mètres a agi comme une « guillotine », passant à « quelques millimètres du visage » de Harrison Ford avant de le « clouer au sol » par le bassin. Cet incident « aurait pu provoquer la mort d’une ou deux personnes », a-t-il ajouté.

Harrison Ford est resté convalescent pendant plusieurs semaines engendrant du même coup un arrêt du tournage qui se déroulait dans les studios de Pinewood, à Londres.

Des failles de sécurité sur le tournage

Poursuivi par l’inspection du travail britannique, Foodles Production avait plaidé coupable et reconnu deux failles de sécurité sur le tournage.

Toutefois, c’est le manque de communication entre les équipes techniques et l’acteur qui a été pointé du doigt.

« Le plus grand tort de la société relève d’un manque de communication. Si vous avez évalué le risque, mais ne le communiquez pas, à quoi sert l’évaluation ? Si M. Ford avait au moins été inclus dans ces discussions, il aurait été conscient des dangers à éviter », a estimé le juge Francis Sheridan.

Revenant sur l’accident en décembre dernier sur le plateau du Jonathan Ross Show (BBC), Harrison Ford avait également fait la comparaison entre les avancées technologiques du réveil de la Force et les accessoires utilisés dans la trilogie originale :

« Dans le film original, la porte aurait été fermée avec une poulie, explique-t-il. Aujourd’hui, nous avons beaucoup d’argent et de technologies alors ils construisent une putain de super porte hydraulique qui se ferme à la vitesse de la lumière ».

Source: Source