Ces cinq dernières années, durant leur temps libre, Andrew Coats et Lou Hamou-Lhadj ont travaillé à la réalisation d’un court-métrage bien plus sombre que Le Voyage d’Arlo, Toy Story 3, Cars 2, Rebelle et l’excellent Vice-versa.

Baptisé Borrowed Time, l’histoire présente un vieux shérif hanté par les souvenirs d’un tragique accident. Un drame qui ne vous laissera probablement pas indifférent…

borrowed-time-2

« Nous voulions vraiment nous adresser aux adultes »

« Nous travaillons généralement sur des films tout public avec beaucoup de coeur et d’humour. Avec Borrowed Time nous souhaitions sortir de notre cadre habituel en réalisant quelque chose de sérieux, un drame. On savait que ce serait un gros challenge pour nous. »

« Notre but était de réaliser quelque chose qui remette en question l’idée que l’animation est un genre destiné aux enfants. Nous voulions vraiment nous adresser aux adultes. »

Challenge réussit haut la main, puisque le court métrage qui tranche radicalement avec les comédies familiales du studio, a été sélectionné dans une quinzaine de festivals et a reçu de nombreuses récompenses.

Dans la seconde vidéo, les deux animateurs expliquent comment ils en sont arrivés à raconter l’histoire de ce shérif « qui doit apprendre à assumer ses erreurs et trouver la force d’avancer ».


source2

Source

Une erreur dans l'article ? Proposez-nous une correction