[STOP, ARRÊTEZ AVEC LES REBOOTS !] Un reboot de Starship Troopers est dans les tuyaux

Général

Par Pierre le

Il y a des œuvres auxquelles il ne faut pas toucher, car elles sont quasi-parfaites. C’est le cas de Starship Troopers, le film de Paul Verhoeven. Mais Hollywood pense que c’est une bonne idée d’en faire un reboot. Mais non, ce n’est pas une bonne idée. Vraiment. Cherchez pas. Même en retournant le problème dans tous les sens, ça reste une très, très, très mauvaise idée.

starship_troopers_-_h_-_2016

Un reboot à la sauce 2016

The Hollywood Reporter indique en effet qu’un reboot du chef d’oeuvre de Verhoeven serait en préparation chez Columbia Pictures. Le studio aurait embauché Mark Swift et Damian Shannon, qui ont déjà signé le scénario du reboot d’Alerte à Malibu, pour écrire un premier jet de l’histoire.

Neal Morris, producteur de Fast and Furious, serait également de la partie, tout comme Toby Jaffe. Jaffe, déjà responsable du reboot de Total Recall avec Colin Farrell.

Un reboot ou une nouvelle adaptation ?

Le film de Paul Verhoeven est sorti en 1997 et a été l’un des meilleurs films de SF de la décennie. Nous allons pudiquement oublier les suites, qui ne sont pas du réalisateur néerlandais.

Starship Troopers était une adaptation du roman Étoiles, garde-à-vous ! de Robert A. Heinlein et publié en 1959. Si les personnages, le contexte et l’histoire du film sont fidèles au roman, le génie de Verhoeven résidait dans ton du film.

Le livre de Heinlein était en effet un pur produit de son époque et martelait au fil des pages les bienfaits du patriotisme, de l’armée et la nécessité de se battre contre une armée vide d’humanité (le parallèle entre les soviétiques et les arachnides est évident). Un livre militariste qui a joui d’un certain succès critique et commercial à l’époque, recevant le prix Hugo

Néanmoins, Verhoeven a pris totalement à contre-pied les idées de l’auteur pour en faire un film anti-militariste, dénonçant l’absurdité des conflits. Un ton adopté en exagérant jusqu’à l’extrême la gloire militaire, quitte à la rendre ridicule.

La question est donc de savoir si le nouveau Starship Troopers sera un reboot bête et méchant du film ou une nouvelle adaptation du roman. Dans le premier cas, le reboot risque de n’être qu’une coquille vide de sens, sans personnalité. Dans le deuxième, nous aurons un film qui donnera l’impression d’être réalisé par Donald Trump…