Après deux ans d’attente, la compagnie de divertissement a reçu l’autorisation d’utiliser des drones dans ses parcs d’attractions pour enrichir ses shows nocturnes.

disneyland-fireworks

Parmi les nombreux divertissements qui font la renommée des parcs Disneyland ou Disney World, les spectacles pyrotechniques nocturne connaissent un franc succès. Conscient de l’engouement autour de ses shows, Disney envisage de les améliorer grâce à des drones. En 2014, la compagnie avait déposé plusieurs brevets pour des drones capables de transporter des écrans ou des feux d’artifice. Seul problème ? Son parc de Floride fait partie d’une zone où le survol est interdit. Cette réglementation, qui ne concerne qu’un seul parc d’attraction sur les 400 que possède la firme aux États-Unis, a été mise en place quelques jours après les attentats du 11 septembre 2001, époque à laquelle Disney avait milité pour plus de sécurité.

Where drones come true

Cette contrainte a pris fin le 7 novembre dernier puisque la Federal Aviation Administration (FAA) a autorisé Disney à se servir de drones lors de ses spectacles nocturnes et/ou feux d’artifice, et ce, même dans son parc floridien. L’autorisation est valable jusqu’en novembre 2020, mais peut être annulée par la FAA à tout moment, si les mesures de sécurité ne sont pas respectées. Dans la foulée de cette annonce, Disney en a profité pour dévoiler un teaser sur son premier spectacle de drones, prévu pour la fin de l’année.

Une erreur dans l'article ? Proposez-nous une correction