Google ne veut pas de recharge rapide propriétaire pour les smartphones Android

Smartphone

Par Olivier le

Google veut faire le ménage dans le petit monde de la recharge et de l’USB-C, tout particulièrement dans la prolifération de technologies propriétaires de recharge rapide. Elles peuvent en effet créer des problèmes d’interopérabilité, ce qui est plutôt embêtant étant donné l’universalité revendiquée de l’USB-C.

Dans la dernière révision du document Compatibility Definition, Google a inséré une nouvelle section dans laquelle on peut lire qu’il est « fortement recommandé » aux constructeurs de faire en sorte que les appareils puissent assurer le plein support des chargeurs standard USB-C. Et le moteur de recherche se fait même menaçant, puisque cette demande pourrait se transformer en exigence dans les futures versions d’Android.

Ces méthodes de recharge rapide, à l’instar du Quick Charge de Qualcomm très populaire chez les constructeurs de smartphones Android, peuvent modifier certaines caractéristiques comme la tension, au delà des niveaux standard autorisés. Le message envoyé par Google est très clair : il faut arrêter de faire n’importe quoi avec la recharge rapide des batteries !

Les constructeurs dans le collimateur de Google

Les constructeurs et les fournisseurs de composants sont donc prévenus. Ils doivent utiliser les standards de recharge du marché, y compris, pourquoi pas, ceux concernant la recharge rapide (après tout, les propres Pixel de Google peuvent se recharger rapidement).

Le moteur de recherche veut pousser l’écosystème Android à adopter les bonnes pratiques et éviter autant que possible que des câbles ne grillent ou que des smartphones n’explosent à cause d’une mauvaise recharge.

Source: Source