Samsung met un pied sur le marché des voitures connectées en rachetant Harman

Automobile

Par Jules le

Le géant sud-coréen se lance dans la course aux véhicules connectés en annonçant ce lundi l’acquisition de l’entreprise américaine Harman pour 8 milliards de dollars.

samsung

Soit huit fois ce qu’a déboursé Facebook pour l’acquisition d’Instagram en 2012. Voilà ce qu’a dépensé Samsung pour récupérer Harman International Industries dans son giron. Le fabricant sud-coréen a ainsi annoncé aujourd’hui le rachat de l’équipementier américain, pour la somme de 8 milliards de dollars. Il s’agit de la plus grosse acquisition de l’histoire de Samsung. Basé dans le Connecticut, États-Unis, Harman conçoit des systèmes audio haut de gamme, ainsi que des systèmes embarqués pour des constructeurs automobiles tels que General Motors.

«Harman complète parfaitement Samsung en termes de technologies, de produits et de solutions. Allier nos forces entre parfaitement dans la stratégie automobile mise en oeuvre de longue date par Samsung», a déclaré Kwon Oh-Hyun, vice-président de Samsung, dans un communiqué. «Harman offre à Samsung une base solide pour développer sa plateforme automobile dans les plus brefs délais», a-t-il ajouté.

La course aux véhicules connectés

L’année dernière déjà, Samsung avait annoncé la création d’une équipe dédiée à la recherche et confection d’électronique automobile et autres composants pour voitures autonomes.

À travers cette acquisition, Samsung cherche-t-il à faire oublier le fiasco du Galaxy Note 7 et de ses batteries défectueuses ? Quoi qu’il en soit, le géant sud-coréen affirme que le marché des véhicules connectés va connaître une croissance moyenne de 13% par an pour atteindre 186,4 milliards de dollars en 2025. Nul doute que lui aussi veut récupérer sa part du gâteau.

Source: Source