Snapchat ringardise Google Glass avec ses lunettes caméra

Général

Par Elodie le

La plateforme chouchou des jeunes semble avoir compris comment rendre ses lunettes désirables en hackant le traditionnel circuit de distribution autour d’une campagne promotionnelle résolument moderne.

snapchat-spectacles-snapbot

Si Google a connu un accident industriel avec ses lunettes connectées, gageons que Snapchat a su en tirer les leçons. Le 10 novembre dernier, Snapchat, désormais Snap Inc., lançait Spectacles, ses nouvelles lunettes caméra. Si vous avez raté ses affiches pop, vous avez peut-être aperçu ces petites boites aux couleurs du réseau social.

Une campagne savamment orchestrée

snapchat-spectacles

snapchat-spectacles

Et Snapchat a tout prévu pour susciter l’envie (d’achat). Un design pop mais classique (branché donc), très loin des lunettes de cyborg version DBZ des Google glass, pas d’écran embarqué, juste un capteur qui s’enclenche depuis un bouton situé sur la branche des lunettes, un prix attractif, 130 dollars (environ 115 euros) et une quantité limitée. En outre, il est impossible de s’en procurer en ligne, les Spectacles ne sont disponibles qu’à travers… des distributeurs itinérants, les Snapbots.

Et pour rajouter un peu de désirabilité, Snapchat joue à cache-cache : les snapbots parcourent les États-Unis et ne restent jamais plus d’une journée au même endroit. Le premier distributeur a ainsi été annoncé à Venice Beach (overhype), un quartier de Los Angeles, jeudi matin.

Un véritable jeu de piste

Pour les trouver, il faut se rendre sur Spectacles.com qui dévoile les lieux de vente 24 heures à l’avance sur une carte interactive et en temps réel. Un véritable jeu de piste !

Et encore, une fois devant, encore faut-il que le snapbot soit réveillé, car oui, ce petit être jaune peut dormir des heures entières avant d’entrer en action, pensez, ils sont fatigués par leur voyage en ballons, indique Snapchat.

Une fois actif, le client peut tester les différents modèles en réalité augmentée grâce à une caméra frontale située sur le snapbot, le paiement s’effectue ensuite par carte de crédit et l’heureux client peut retirer sa paire dans la bouche du snapbot.

Certains n’hésitent pas à patienter (très) longtemps, sans garantie d’obtenir le précieux gadget. Les plus impatients, et fortunés, pourront se rendre sur eBay, où les premières paires mises en vente se négocient à près de 1 000 euros pièce.

Snapchat a définitivement tout compris !