À l’occasion du CES 2017 à Las Vegas, la start-up parisienne Plume Labs a dévoilé un capteur nomade qui permet à ses utilisateurs de mesurer en temps réel le degré de pollution auquel ils s’exposent.

plume_labs-flow

« Mieux comprendre son environnement pour mieux se protéger ».

Baptisé Flow et doté d’une petite anse en cuir pour l’attacher à son sac à dos, à son vélo ou encore à une poussette, ce dispositif mobile devrait permettre à chacun de comprendre et contrôler son exposition à la pollution environnante chez soi, mais aussi à l’extérieur et dans les transports en commun.

Relié en Bluetooth à une application mobile, il permet de mesurer la présence de particules fines, de dioxyde d’azote, d’ozone, de composés organiques volatils et vous indiquera également le niveau d’humidité et la température.

« Le quantified environment doit permettre au consommateur de mieux comprendre son environnement, pour mieux s’en protéger, en évitant l’exposition aux endroits les plus pollués » explique le fondateur de la start-up, Romain Lacombe.

Tout comme Netatmo avec ses stations météo, Plume Labs espère bâtir une véritable communauté d’utilisateurs pour leur mettre à disposition une carte de la pollution. À un prix encore inconnu, sachez toutefois que le Flow devrait être disponible dès le printemps prochain.

Voici les 8 produits les plus marquants du CES 2017

Source

Une erreur dans l'article ? Proposez-nous une correction