Avec nos voitures autonomes, on se rendra bientôt dans des restaurants complètement automatisés ! McDonald’s fait en tout cas un premier pas vers ce futur (horrible ou rêvé, faites votre choix) !

Le géant américain de la restauration rapide cherche sans cesse à réduire ses coûts et à générer des économies d’échelle. Une nouvelle étape vient d’être franchie à Boston, ville-test qui accueille… une machine qui automatise complètement la fabrication et la distribution de Big Mac !

Inauguré le 31 janvier, ce distributeur est capable non seulement de livrer le burger désiré, mais aussi de produire le sandwich ! La machine est une vraie petite cuisine qui cuit le steak à la demande, intègre la sauce et les accompagnements, assemble le burger, et le livre tout chaud au client.

La peur des restaurants 100% automatique

Évidemment, le distributeur ne sait réaliser qu’une toute petite partie de la carte de McDonald’s, à savoir le Big Mac et ses variantes. Pas question non plus de commander des frites ni des boissons. C’est toutefois là un premier pas vers une plus grande automatisation… et c’est ce que craignent les employés du groupe.

Ces derniers peuvent toutefois se rassurer (pour le moment). La direction du groupe a bien fait savoir qu’il ne s’agissait que d’une opération de promotion. D’ailleurs, les sandwichs distribués étaient gratuits, provoquant de longues files d’attente. Mais si les clients sont prêts à faire la queue devant une machine pour obtenir un Big Mac, peut-être que cela donnera des idées à McDonald’s…

La chaîne joue clairement la carte de la technologie pour relancer ses ventes. On l’a ainsi vu distribuer des casques de réalité virtuelle avec les Happy Meals, des bracelets traqueurs d’activité, ou encore s’associer avec UberEats pour livrer des repas.

Source

Une erreur dans l'article ? Proposez-nous une correction