Voici Pan, la lune-ravioli à l’origine du « trou » dans les anneaux de Saturne

Espace

Par Gaël Weiss le

La sonde Cassini nous envoie à nouveau ses photos de vacances situées à proximité de Saturne. Sa nouvelle escapade, après Encelade hier, l’a emmenée près de Pan, une minuscule lune qui orbite dans les anneaux de Saturne. L’occasion de la voir de très près pour la toute première fois.

On connaît l’existence de Pan depuis le début des années 90, lorsque des scientifiques ont réexaminé des clichés pris par la sonde Voyager 2, qui est passée à proximité de Saturne au début des années 80. À l’époque, on devinait plus son existence qu’on ne la voyait. Les scientifiques de l’époque avaient en effet observé des « vagues » dans les anneaux de Saturnes. Ces vagues ne pouvaient être créées que par un objet stellaire, en l’occurrence, une lune orbitant directement dans les anneaux et créant au passage un passage, un vide, appellé « Division d’Encke ». C’est d’ailleurs le passage régulier de cette lune qui tient en place une partie des anneaux de Saturne.

Pan et l’espace qu’elle créé dans les anneaux de Saturne.

Pan est une lune minuscule. On estime que son diamètre fait un peu plus de 14 km (notre lune en fait 3 474, à titre de comparaison). Et son aspect est pour le moins original, puisque ce caillou est orné d’un renflement situé autour de son équateur. On suppose que cette bosse provient directement de matières issues des anneaux de Saturne.

Le vrai débat est désormais de savoir à quoi ressemble Pan. Pour beaucoup, elle a la forme d’un ravioli. Un rapide sondage dans la rédaction concernant sa forme a fait émerger d’autres propositions : un chewing-gum maché, un oreiller ou un demi-avocat (avec son noyau qui dépasse). Si vous avez d’autres propositions, les commentaires sont ouverts ci-dessous.

Source: Source