Des étudiants chinois vont vivre un an en autarcie pour simuler une mission lunaire

Espace

Par Pierre le

La Chine veut envoyer des hommes sur la Lune. Plus qu’en envoyer, elle veut établir une colonie sur notre satellite. Pour simuler la vie dans une base lunaire, des étudiants chinois ont décidé de s’isoler pendant plusieurs mois dans 42 mètres carrés.

La Lune sur Terre

L’histoire se déroule à Pékin, dans l’université de Beihang. Des étudiants ont décidé de mener cette expérience sur un an pour tester les conditions de vie sur la Lune. Des conditions synonymes d’isolement et d’autosuffisance.

Depuis le 10 mai, quatre jeunes étudiants chinois (deux hommes et deux femmes) vivent dans un module (Yuegong-1) équipé de tout le nécessaire pour survivre (comme une serre). Mais ils ne vont pas y rester un an, en réalité, puisqu’ils seront remplacés dans deux mois pas quatre autres étudiants, qui eux y resteront 200 jours. A la fin des deux cents jours, les quatre étudiants ayant débuté l’expérience reviendront pour les 100 derniers jours.

♪ Enferméééés, isolééééés ♪

Ces étudiants veulent travailler sur plusieurs choses avec cette expérience. Etudier l’isolement total des sujets, tout d’abord, pour comprendre comment gérer le fait d’être enfermé H24 avec des collègues sur une longue durée. Etudier également les moyens de survivre sur place. Car oui, ne pas mourir est une priorité quand on est sur la Lune… il faut donc apprendre à gérer ses déchets, à cultiver sa nourriture et à régler des problèmes tout seuls, personne ne pouvant vous aider. Bien entendu, nous sommes tout de même loin des conditions réelles de la Lune. Ainsi, pas de gravité moindre ni de sortie en extérieur pour ces cobayes.

La Lune est une priorité pour la Chine. Une Chine qui a passé la seconde dans la conquête spatiale, en débutant la construction de sa station spatiale, par exemple. L’objectif du pays est d’établir une colonie lunaire dans la prochaine décennie.

Source: Source