Grâce aux Stories, le nombre d’utilisateurs d’Instagram continue d’exploser

Business

Par Henri le

Instagram est actuellement sur un petit nuage, comme le prouve le nombre de nouvelles adhésions depuis quelques mois. Le coup d’oeil sur Snapchat aurait aidé.

Si Twitter est dans une phase de stagnation, ce n’est certainement pas le cas d’Instagram, qui est détenu par Facebook. La communauté de Mark Zuckerberg compte déjà deux milliards d’utilisateurs, mais Instagram est également en bonne forme. La filiale continue de se développer à grande vitesse et compte désormais 800 millions d’utilisateurs mensuels.

Un chiffre qui impressionne puisqu’il signifie que l’application a gagné 100 millions de nouveaux utilisateurs actifs par mois depuis le mois d’avril. On imagine que les vacances d’été ont donc été une aubaine pour la firme.

Et les utilisateurs ont l’air fidèles… Et actifs. En effet, Instagram est passé de 300 millions à 500 millions d’utilisateurs quotidiens en à peine un an. Snapchat, l’application rivale, n’en dispose « que » de 173 millions.

Lorgner sur ce dernier aura d’ailleurs permis de séduire beaucoup de nouveaux clients. Lancées il y a une année, alors qu’Instagram ne comptait que 300 millions d’utilisateurs, les Stories auraient grandement aidé à la démocratisation de l’application. Kevin Systrom, le PDG du groupe, s’en défend chez Recode en évoquant une pratique courante chez les géants du net.

« Lors de son lancement, Instagram était une combinaison d’Hipstamatic, de Twitter et de quelque chose comme le bouton Like de Facebook »

Snapchat aurait ainsi intégré les filtres photographiques à cause d’Instagram. Vous l’aurez compris, selon Systrom, tout ça est de bonne guerre.

Instagram, qui se rapproche donc rapidement du milliard d’utilisateurs, ne cesse donc d’ajouter des nouvelles fonctionnalités (albums, vidéos…) à son service. La prochaine étape ? Viser les marchés émergents qui commencent à voir leur accès à internet et aux smartphones se démocratiser.

C’est dans cette optique qu’Instagram a développé une version web mobile, qui peut servir à ceux dont l’appareil ne peut faire fonctionner l’application. Il est ainsi possible d’utiliser cette dernière pour poster et commenter des photos depuis un navigateur sur mobile.