Pour améliorer la production des iPhone X, les performances de Face ID auraient été diminuée, ce qu’Apple dément

iPhone

Par Gaël Weiss le

Apple a connu une journée agitée, hier. Le très bien renseigné (et sérieux) site Bloomberg affirmait en effet que pour produire plus d’iPhone X, Apple aurait demandé à ses fournisseur de diminuer la précision des différents capteurs derrière Face ID. Et contrairement à ses habitudes, la société américaine a publié un démenti dans la journée.

Les différents capteur situés à l’avant de l’iPhone X pour reconnaître le visage de l’utilisateur.

Hier, Bloomberg publiait un article intitulé « Le combat d’Apple pour parvenir à commercialiser l’iPhone X à temps ». Dans celui-ci, l’un des journalistes du site américaine indiquait ce que l’on savait déjà depuis plusieurs mois : Apple a beaucoup de mal à trouver des fournisseurs de composants capables à la fois de répondre à son cahier des charges exigeants et de fournir en même temps assez de composants à temps.

Les différents composants de Face ID nécessitent une précision difficile à atteindre pour les fournisseurs d’Apple

On apprend ainsi que les écrans AMOLED ne sont plus tellement le problème maintenant, mais qu’Apple a beaucoup de mal à s’approvisionner en capteurs TrueDepth, ceux-là même qui permettent à Face ID de repérer précisément le visage de l’utilisateur. En cause, le laser infrarouge de ce capteur, qui nécessite une précision d’assemblage de l’ordre du micron, sous peine de voir Face ID ne plus fonctionner correctement.

Un composant fragile et coûteux qui devait à la base être fabriqué par trois fournisseurs, mais l’un d’entre eux Finisar Corp. n’est pas parvenu à répondre correctement à temps au cahier des charges d’Apple durant le mois d’octobre. La société américaine s’est donc retrouvé avec deux fournisseurs et des stocks plus limités que prévus.

Les performances de Face ID revues à la baisse ?

Selon Bloomberg, ces problèmes de production aurait forcé à Apple à revoir son cahier des charges à la baisse afin d’aider les fournisseurs de composants à en produire plus et plus rapidement. « Pour améliorer le nombre de projecteurs de points utilisables et améliorer la production, Apple a diminué les spécifications de Face ID. Cela a permis de diminuer le temps de test des modules complets », l’un des goulots d’étranglement de la production des iPhone X.

Pour Bloomberg, il ne fait aucun doute qu’Apple a tout simplement demandé à ses fournisseurs de « réduire la précision de sa technologie de reconnaissance faciale afin de rendre l’iPhone X plus facile à fabriquer ». Ce qu’a démenti formellement Apple quelques heures plus tard.

Apple dément

« L’engouement des consommateurs pour l’iPhone X et Face ID a été incroyable et nous sommes impatients de leur mettre l’appareil entre les mains dès le 3 novembre prochain. Face ID est un système de reconnaissance faciale puissant et sécurisé, qui est très facile et intuitif à utiliser. La probabilité qu’une personne étrangère puisse dévérouiller le téléphone avec Face ID reste de une sur un million.

L’affirmation du journal Bloomberg selon laquelle Apple a réduit la spécification de précision de Face ID est complètement fausse et nous nous attendons à ce que Face ID devienne le standard ultime pour la reconnaissance faciale. »

La réaction d’Apple a été très rapide, ce qui ne lui ressemble pas. Quoi qu’il en soit, après la sortie de cette rumeur, il ne fait aucun doute que Face ID sera étudié de très près par la presse, prévue pour le 3 novembre prochain, avec la commercialisation de l’iPhone X.

Source: Source