[#BlizzCon2017] Le résumé de la cérémonie d’ouverture : Hearthstone, Overwatch, World of Warcraft

Jeux Vidéo

Par Fabio le

Ce week-end à Anaheim, en Californie, se tient comme chaque année la BlizzCon, l’événement maison du studio Blizzard Entertainment. L’occasion pour l’Américain de détailler l’avenir de ses nombreux titres devant ses communautés. Voici le résumé de la dense cérémonie d’ouverture qui a duré un peu plus d’une heure.

Mike Morhaime, le CEO de la société américaine, est entré le premier sur scène devant un public particulièrement enthousiaste. Après un mot sur à peu près tous les jeux (dont Destiny 2 PC, qui est jouable depuis le client de Blizzard) et une longue vidéo sur l’eSport retraçant les événements importants de l’année 2017, histoire de marquer l’engagement et la présence du développeur/éditeur sur ce créneau, c’est StarCraft II qui a ouvert le bal.

StarCraft II

Le RTS vieux de 7 ans va timidement s’habiller d’une nouvelle mission co-op intitulée Part and Parcel. Plus intéressant : le fait que le jeu passera dès le 14 novembre sur un modèle free-to-play. La campagne de Wings of Liberty sera gratuite, et ceux qui possèdent Wings of Liberty pourront s’essayer, toujours gratuitement, à celle de Heart of the Swarm.

Heroes of the Storm

Déjà bien transformé dans la première moitié de l’année – voir ci-dessous – le MOBA de Blizzard verra arriver sur les champs de bataille deux nouveaux héros en novembre et en décembre. Il s’agit de l’assassin Hanzo et d’Alexstrasza, support à distance pouvant adopter la forme d’un dragon.

Les équipes en charge du jeu promettent également pour 2018 l’arrivée d’une nouvelle caméra, d’améliorations sur les lanes et d’un système d’invisibilité retravaillé.

Hearthstone

Blizzard a ensuite passé la troisième avec le jeu de cartes Hearthstone qui, comme on pouvait s’y attendre, se couvrira dès le mois prochain d’une nouvelle extension. Intitulée Kobolds & Catacombs, elle apportera de nouvelles mécaniques (Appel), des armes légendaires pour chaque classe, mais surtout un nouveau mode solo inédit.

Dans le Dungeon Run, c’est son petit nom, il s’agira de combattre des boss. Quand vous gagnez un boss, vous passez au boss suivant et vous récupérez un trésor qui enrichira votre deck. En revanche, si vous venez à perdre, l’ensemble des trésors gagnés seront supprimés, et il vous faudra donc recommencer à zéro. Dungeon Run est totalement gratuit, et on a assez hâte d’y mettre la main dessus.

–>> Les premières cartes sur le site officiel

Overwatch

Comme d’habitude, Jeff Kaplan, le directeur du FPS, est venu présenter les nouveautés. Au menu, une carte hybride (assaut/payload), qui reproduit un parc d’attraction Blizzard (chaque jeu de la firme aura une zone à lui), et un nouveau support/healer du nom de Moira.

Un nouveau court-métrage d’animation a également été diffusé en fin de présentation. Il est dédié à la jeunesse de Reinhardt et comme toujours avec Blizzard, il en jette.

World of Warcraft

Une nouvelle extension était dans l’air pour le vénérable MMORPG. Mais avant de la présenter, J. Allen Brack, le producteur exécutif, a révélé que ses équipes travaillaient sur un serveur Classique, histoire que chacun puisse revivre ses premiers émois. Une décision qu’il a commentée en disant que Blizzard était à l’écoute de ses joueurs, en référence sans doute à ce qu’il s’est pass » avec le serveur Nostalrius. J. Allen Brack a en revanche annoncé que cela allait prendre un petit peu de temps.

Le gros morceau de cette cérémonie d’ouverture a suivi juste après puisque l’extension que les fans attendaient a été dévoilée. Il s’agit de Battle for Azeroth et elle proposera de nouveaux continents (Zandalar, Kul Tiras), la possibilité d’aller au niveau 120, celle de grouper avec des nouvelles races alliées, de nouveaux donjons, des raids et tout ce qu’il faut pour une nouvelle extension.

–>> Tous les détails sur le site officiel

Blizzard a bouclé sa cérémonie en montrant dès à présent la cinématique d’ouverture – là aussi, impressionnante – de Battle for Azeroth.

Une cérémonie d’ouverture conforme aux standards de la BlizzCon et à ce qu’on attendait de l’événement. On reviendra bien évidemment en détails sur tout ça dans les prochains jours.