Le jailbreak en phase terminale sur iPhone

Apple

Par Olivier le

Durant de longues années, le jailbreak a été le moyen privilégié d’utiliser à fond les capacités d’un iPhone ou d’un iPad. Les tweaks et autres bidouilles développés par d’astucieux développeurs permettaient d’imaginer des horizons autres que ceux imposés par Apple.

Mais au fur et à mesure des évolutions d’iOS, dont certaines inspirées directement de ces fameux tweaks, le jailbreak a eu de moins en moins d’écho chez les utilisateurs, sans oublier les problèmes de sécurité. Et même si on trouve toujours des bidouilles intéressantes comme cette TouchBar qui s’inspire de la barre de navigation d’Android, il faut se rendre à l’évidence : l’intérêt a faibli.

Des failles qui se vendent à prix d’or

Et ce sera encore plus le cas depuis que deux des trois plus importants répertoires de tweaks, ModMy et ZodTTD/MacCiti, ont annoncé la fermeture de leurs services. Il ne reste plus guère que BigBoss qui tient bon et qui propose toujours des applications, des thèmes et toutes sortes de fichiers pour les appareils « jailbreakés ».

Cydia, qui permet d’accéder à ces bibliothèques d’applications, perd donc beaucoup de son intérêt. Cet App Store alternatif décline lui aussi avec le temps. Parmi les raisons invoquées pour ce désamour, en dehors d’un iOS de plus en plus complet et polyvalent, sont surtout à chercher du côté de ceux qui exploitent les failles de sécurité du système.

Ces failles sont de plus en plus difficiles à trouver, et elles se revendent à très bon prix auprès de sociétés de surveillance. C’est ce qui explique en partie l’absence de jailbreak public pour iOS 11… Le temps des pionniers altruistes est bien terminé.

Source: Source