Google lance deux outils qui permettent de tester l’habileté de l’IA à comprendre ce qu’on lui dit

La firme de Moutain View a mis à disposition du public deux outils qui donnent un aperçu vertigineux des capacités de l’IA.

Pas toujours facile de trouver les mots-clés les plus adaptés à nos recherches. La plateforme Talk to Books montre cependant qu’il ne sera bientôt plus nécessaire de se creuser la tête. Récemment lancé par Google, ce site fait expérimenter au public la façon dont l’IA parvient désormais à traiter le langage. Et force est de constater qu’elle y parvient très bien.

Poser n’importe quelle question

Sur Talk to Books, pas besoin de taper des mots clés pour fouiller la base de 100 000 livres qui lui est adossée. A vrai dire c’est même déconseillé : l’intelligence artificielle du site a en effet été entraînée sur des conversations humaines. Le plus simple est donc encore de lui parler normalement en tapant une phrase ou une question.

Le plus impressionnant dans cette plateforme reste cependant la pertinence de ses réponses. Pour le test, nous lui avions demandé “A quoi ressemblent les rêves des aveugles”. Résultat ? Elle nous a non seulement fourni une liste de livres pertinents, mais elle a également sélectionné des extraits de texte répondant très directement à la question.

La force de cette IA réside notamment dans sa capacité à identifier des synonymes ou des antonymes. Elle est donc à même de nous proposer des résultats qui seraient laissés de côté dans une recherche traditionnelle par mots-clés.

Jouer au Time’s Up avec l’IA

Le deuxième site lancé par Google, Semantris, a une visée beaucoup plus ludique puisqu’il propose des jeux d’association de mots. Kotaku avertit toutefois les internautes : des noms de marques apparaissent régulièrement dedans. Un porte-parole de Google a cependant assuré à la journaliste du site qu’il ne s’agissait pas d’opération marketing “L’objectif de Semantris n’est pas de collecter des données. Nous n’utilisons pas les mots entrés par les internautes pour entraîner nos modèles. Et nous ne les vendons pas non plus. Il s’agit juste une démo destinée à montrer à quel point l’IA est capable aujourd’hui de comprendre le langage naturel”.

Le fait est qu’elle y parvient étonnamment bien. Dans “Blocks” par exemple, le joueur est invité à trouver des mots liés à d’autres termes contenus dans des briques colorées. S’il parvient à faire deviner à l’intelligence artificielle la brique visée, elle est détruite. Et franchement, l’IA du jeu se révèle un partenaire plus efficace que bien de nos amis dans une partie de Time’s Up.

Source: Google