Navigo sur smartphone : la RATP dévoile les prochaines étapes

Android

Par Amandine Jonniaux le

Le projet de modernisation du réseau RATP avance, et d’ici quelques années, c’est l’ensemble des titres de transport qui devraient bénéficier de la dématérialisation sur smartphone.

Crédits IDF Mobilités

Mercredi, la région Île-de-France a présenté, en collaboration avec la RATP, Orange et Samsung, le débit de ce qui s’annonce comme une véritable transition numérique pour les transports en commun parisiens. Les Pass Navigo et autres tickets de transport papier devraient en effet être très prochainement remplacés par le tout dématérialisé, une promesse faite depuis plusieurs années par les élus régionaux, et aujourd’hui en passe de devenir concrète. Après plusieurs années de test, il est désormais officiellement possible de recharger sa carte Navigo, et d’acheter des titres de transport directement sur mobile. 

Une petite révolution pour tous les Franciliens, qui comporte néanmoins quelques restrictions de taille, puisque depuis son lancement il y a quelques jours, le service n’est accessible qu’aux smartphones Android équipés d’une carte SIM Orange NFC, ou aux modèles récents appartenant à la marque Samsung. De quoi exclure tous les clients Free, Bouygues Telecom, ou SFR, ainsi que tous les possesseurs d’iPhone. Concernant Apple en revanche, les choses s’annoncent plus compliquées. L’entreprise américaine exigerait en effet de recevoir une commission sur les forfaits Navigo, une demande inconcevable pour Valérie Pécresse, présidente de la région Île-de-France. De plus, la firme de Tim Cook aurait pour objectif de développer son propre dispositif depuis l’application Wallet. Des projets encore en développement, mais qui ne semblent pas du goût de l’élue, qui appelait au micro de 01Net à ce qu’Apple “fasse le nécessaire pour que les Franciliens puissent bénéficier du passe Navigo sur iPhone s’ils ne veulent pas qu’ils basculent sur un smartphone Android”.

Heureusement, cette restriction pourrait bientôt changer. La RATP et la région Île-de-France prévoient en effet de passer au tout dématérialisé d’ici l’année 2021, soit dans moins de deux ans. Une modernisation globale du système Navigo confie un cadre d’IdF Mobilités à 01Net, qui prévoit de repenser entièrement l’identification des titres de transport sur les bornes dédiées. Aujourd’hui, et depuis son lancement en 1993, le dispositif fonctionne selon un protocole baptisé Calypso nécessitant un composant particulier pour être compatible avec les smartphones modernes. D’ici quelques années, l’ensemble des données devrait être centralisé sur un serveur internet global, permettant à n’importe quel téléphone équipé d’une connexion internet de valider directement son titre de transport.