Facebook : Une discussion privée de Mark Zuckerberg fuite sur le web

Démantèlement de Facebook, modération, avenir des réseaux sociaux… Il y a quelques heures, le site The Verge a publié un enregistrement audio issu d’une réunion privée interne à l’entreprise de Mark Zuckerberg, dans lequel le PDG de l’entreprise exprime sans détour ses opinions. 

Crédits The Digital Artist via Pixabay CC

La discussion aurait dû rester privée. Pourtant il y a quelques heures, le média américain The Verge a dévoilé sur son site un intrigant enregistrement audio de Mark Zuckerberg en présence de ses employés. Vraisemblablement issue d’une séance de questions-réponses organisée par le patron de Facebook avec ses salariés, l’enregistrement de plus de deux heures révèle de nombreuses prises de positions de la part de l’homme d’affaires, notamment au sujet d’un possible démantèlement des GAFAM, un sujet souvent évoqué par les personnalités politiques américaines, et notamment par la Sénatrice démocrate Elizabeth Warren. “Le démantèlement de Facebook, Google ou Amazon, ne résoudra pas réellement les problèmes (…) et ne réduira pas les risques d’interférence électorale”, explique Mark Zuckerberg à ses employés, avant de rassurer ses troupes : “Je parie que nous gagnerons. Est-ce que ça craint ? Oui. Je ne veux pas avoir à poursuivre mon propre gouvernement. (…) Mais si quelqu’un menace votre existence, vous l’envoyez au tapis”. 

Concernant la modération de ses plateformes, là encore le patron de Facebook semblait — en interne du moins, assez confiant. Souvenez-vous il y a quelques mois, plusieurs modérateurs du réseau social confiaient que les contenus, parfois très violents auxquels ils étaient quotidiennement confrontés mettaient en danger leur santé mentale. Une situation que le patron de Facebook estime largement surestimée  : “Je pense que certains articles sont un peu trop dramatiques. (…) La plupart de ces personnes ne regardent pas d’horribles contenus toute la journée. Mais ils doivent tout de même faire face à des choses très difficiles et il est très important qu’ils obtiennent les conseils, l’espace, la possibilité de prendre des pauses et le soutien psychologique dont ils ont besoin”.

Enfin, au sujet de l’avenir de la technologie et des réseaux sociaux, Mark Zuckerberg est aussi revenu sur le lancement de Libra, sa nouvelle cryptomonnaie maison, ainsi que sur les projets d’interface humain-machine qui animent actuellement son entreprise depuis le rachat de la start-up CTRL-Labs. Encore une fois, le patron de Facebook s’est affiché particulièrement rassurant, en expliquant que contrairement à Elon Musk et à ses projets Neuralink, il avait l’intention de se concentrer exclusivement sur les technologies non invasives : “Vous trouviez que le lancement de Libra était compliqué, imaginez les titres « Facebook se lance dans des opérations du cerveau ». Je ne préfère pas penser aux audiences du Congrès à ce sujet. (…) Ce que nous espérons faire, c’est simplement capter quelques signaux. Il sera par exemple possible de cliquer avec votre cerveau en regardant quelque chose en réalité augmentée… C’est excitant (…) Il sera possible d’écrire avec son cerveau sans avoir à utiliser les mains ou les yeux”.

L’intégralité de l’enregistrement audio de Mark Zuckerberg est à retrouver sur le site de The Verge