Samsung ne fabriquera plus de smartphones en Chine

Business

Par Amandine Jonniaux le

Après avoir longtemps fait fabriquer ses téléphones en Chine, le géant coréen a finalement confirmé la fermeture définitive de sa dernière usine de production locale située à Huizhou, dans le sud du pays. 

C’est une page qui se tourne pour Samsung. Comme l’expliquait récemment Reuters, l’entreprise coréenne a confirmé la fermeture définitive de sa dernière usine de production chinoise. Une décision qui fait suite à une précédente fermeture de site l’année dernière, ainsi qu’à une réduction drastique de ses activités au sein du pays il y a quelques mois. Bien que toujours leader sur son secteur, le constructeur a récemment dû faire face à de nombreuses déconvenues en Chine, où sa part de marché a chuté de 13% en 2013, à 1% sur le premier trimestre 2019. Une dégringolade qui s’explique notamment par l’explosion d’une nouvelle concurrence locale à la croissance fulgurante, notamment incarnée par Xiaomi, Huawei ou Oppo.

Même si Samsung n’entend évidemment pas abandonner le marché chinois en termes de ventes, le géant coréen projette désormais de concentrer ses sites de production dans des pays plus abordables comme l’Inde et le Vietnam. Le grand déménagement de la marque avait déjà commencé, l’entreprise ayant progressivement augmenté le nombre de ses usines dans des pays où la main d’oeuvre coûte moins cher depuis quelques années. La fermeture de l’usine de Huizhou confirme cependant définitivement le manque de rentabilité des sites chinois, devenus trop onéreux aux yeux des géants de la tech. D’autres groupes ont d’ailleurs pris des décisions similaires il y a peu, à l’instar de Sony qui a récemment délocalisé sa production en Thaïlande après la fermeture de son usine à Pékin. Seul Apple semble encore vouloir miser sur la Chine pour accueillir ses centres de production… Du moins pour le moment. 

Si la marque coréenne n’a pas dévoilé précisément combien d’employés seraient touchés par ce remaniement stratégique, les médias sud-coréens font état de 6000 travailleurs pour un total de 63 millions de smartphones et autres appareils produits en 2017.