Tinder : première bande-annonce pour la série interactive Swipe Night

apps

Par Julie Hay le

Non ce n’est pas une blague. La célèbre flamme rose proposera tous les dimanches soirs entre 18 h et minuit un épisode d’une série interactive. Le but, rapprocher les utilisateurs selon leurs affinités et leurs choix.

Fini les émojis et GIF pour briser la glace, Tinder propose une nouvelle manière de rapprocher les utilisateurs selon leurs affinités. Pour développer son activité, l’application créée par IAC lancera le 6 octobre prochain Swipe Night, sa série interactive. Chaque dimanche, les utilisateurs pourront visionner des épisodes de cinq minutes dont ils seront les héros. À l’image du Bandersnatch de Netflix, chaque choix aura un impact sur le déroulement de l’intrigue. Mais la firme va plus loin et proposera une nouvelle expérience en matière de Dating. Les choix seront enregistrés par l’application qui proposera ensuite des matchs potentiels aux utilisateurs.  

« Que feriez-vous si vous aviez trois heures avant la fin du monde ? » C’est la question que pose Tinder à ses utilisateurs. Dans un décor apocalyptique, Swipe Night embarquera les spectateurs dans une aventure hors du commun aux côtés de Angela Wong Carbone, aperçu dans Chinatown Horror Story, Jordan Christian Hearn (Inherent Vice) et Shea Gabor. À la réalisation c’est Karena Evans qui mène la barque, après avoir officié sur plusieurs clips de Drake. Au scénario, Tinder fait appel à Nicole Delaney (Big Mouth) et Brandon Zuck à qui l’on doit la série Facebook Five Points. Adaptés au format smartphones, les épisodes de cinq minutes laissera sept secondes, et pas une plus à l’utilisateur pour sceller le destin des protagonistes. Dans la première bande-annonce, on aperçoit les différents personnages dans une virée nocturne, digne d’un film zombiesque.

« Il y a sept ans, Tinder a révolutionné la façon dont nous rencontrons l’invention de sa fonction Swipe. Maintenant, avec Swipe Night, nous sommes fiers de repousser les limites en laissant les gens se connecter d’une manière qu’ils ne peuvent trouver nulle part ailleurs.” explique la directrice dans un communiqué de presse. Il faut dire que l’application s’adresse à un public jeune, toujours enclin à découvrir de nouvelles formes d’écritures digitales. Le choix de l’heure n’est pas anodin non plus, car c’est le dimanche soir que la firme enregistre le plus de connexions. Pour l’instant, Swipe Night ne sera disponible qu’aux États-Unis, mais si la série rencontre le succès escompté, il y a fort à parier qu’elle s’exportera à l’international. Verdict dimanche prochain avec la diffusion du premier épisode.