South Park : accusé d’avoir censuré certains épisodes, Netflix se défend

Série

Par Remi Lou le

Depuis sa parution le 27 septembre dernier sur Netflix, South Park attise la colère des internautes qui estiment que la plateforme aurait censuré certains épisodes de la série. En ce début de semaine, Netflix répond à la polémique en indiquant que ces épisodes « ont été censurés lors de leur toute première diffusion en France. »

Crédits : Comedy Central

Fin septembre, les fans de South Park se sont réjouis de voir débarquer de la 15ème à la 21ème saison sur Netflix. Mais les réjouissances ont été de courte durée. Rapidement, de nombreux internautes ont remarqué que certains épisodes manquaient à l’appel sur la plateforme de diffusion en streaming, allant jusqu’à accuser Netflix de censure, rapporte BFMTV. Les accusations se sont mises à pleuvoir dès lors que le tweet ci-dessous, de @GordonLeFDP, a été publié puis retweeté un grand nombre de fois. Au total, les internautes ont repéré 10 épisodes manquants en France.

Ce lundi, la plateforme de vidéo s’explique sur Twitter, en indiquant n’avoir pas censuré volontairement la série, mais plutôt que « des épisodes ont été censurés lors de leur toute première diffusion en France ». La plateforme n’aurait simplement aucun contrôle sur ces épisodes manquants, qui seraient « considérés comme dénigrants pour certaines communautés par les autorités audiovisuelles locales. »

Comme l’explique Netflix, le problème ne vient pas de la plateforme mais bien d’interdictions audiovisuelles locales. Au Royaume-Uni, par exemple, Netflix s’est gardé de toute polémique en indiquant avoir procédé à une « sélection des meilleurs épisodes » en ajoutant South Park à son catalogue.

Mais forcément, avec un humour aussi corrosif que celui de Netflix, certains discours ne passent pas. Si en France, seuls 10 épisodes manquent à l’appel de la saison 15 à la saison 21, la Chine a décidé d’interdire purement et simplement la série après la diffusion du deuxième épisode de la saison 23, dans lequel South Park se moque ouvertement de la répression des opposants au régime Chinois, indique le Hollywood Reporter. Pour rappel, South Park a été renouvelé pour trois nouvelles saisons, soit jusqu’à la saison 26.