South Park censuré en Chine : les créateurs publient une lettre d’excuse parodique

Série

Par Remi Lou le

Après la diffusion d’un épisode dans lequel Xi Jinping est comparé à Winnie L’ourson – entre autres attaques envers le régime – South Park a été supprimé de l’internet chinois.

Crédits : Comedy Central

Juste après la diffusion du deuxième épisode de la saison 23 de South Park en Chine, la série a été purement et simplement supprimée de l’internet chinois, note The Hollywood Reporter. Ironie du sort, puisque l’épisode en question, baptisé Band in China, se moquait justement du parti communiste chinois, du président Xi Jinping, mais aussi de l’auto-censure infligée à l’industrie du divertissement dans l’Empire du Milieu. L’épisode se concluait même par la diffusion d’images de manifestations violentes dans le pays.

Après sa diffusion le 2 octobre dernier, ce n’est pas seulement l’épisode en question qui a été censuré, mais la Chine a fait disparaitre purement et simplement South Park des radars. Sur Sina Weibo, le Facebook chinois, la série est aux abonnés absents, tout comme sur le service de streaming Youku, qui ne donne aucun résultat avec la requête « South Park ».

Les créateurs de South Park publient une lettre d’excuse moqueuse

Mais forcément, l’épisode était destiné à faire réagir les autorités chinoises. En réaction, les deux créateurs de South Park, Trey Parker et Matt Stone, se sont empressés de répondre via un communiqué de presse, sauf que cette lettre d’excuse a tout d’une provocation. Les deux créateurs de la série ont ainsi parodié la lettre d’excuse de la NBA envers les autorités chinoises, après qu’un manager des Houston Rockets a tenu des propos virulents en ciblant le régime.

Voici la lettre de Trey Parker et Matt Stone : « Comme la NBA, nous accueillons les censeurs chinois dans nos foyers et dans nos cœurs. Nous préférons aussi l’argent à la liberté et à la démocratie. Xi ne ressemble pas du tout à Winnie l’Ourson. »