19 heures et 16 minutes : Qantas décroche le record du plus long vol sans escale

Général

Par marie le

La compagnie Qantas a réalisé l’exploit du plus long vol commercial sans aucune escale avec un Boeing 787-9. 


La compagnie aérienne australienne fait parler d’elle depuis hier. En effet, Qantas vient de décrocher le record du plus long vol sans escale, et bat ainsi l’ancien record de Singapour Airlines en 2018, qui avait effectué un vol direct d’une durée de 18h30. Qantas a dépassé ce chiffre de 45 minutes avec un vol direct durant 19 heures et 16 minutes. Le Boeing a décollé de l’aéroport John F. Kennedy de New-York pour atterrir à Sydney. Ce vol expérimental de la compagnie représente le premier des trois essais pour des vols longue durée : “C’est le premier des trois vols d’essai après lesquels nous pourrons voir quelles recommandations faire sur la manière dont les pilotes peuvent gérer leur fatigue, et les passagers le décalage horaire”, a déclaré le PDG de Qantas, Alan Joyce.

A bord de l’avion flambant neuf se tenait 49 personnages, principalement des employés de la compagnie Qantas. Avec un poids réduit au niveau des passagers et des bagages, il était possible d’embarquer une quantité de carburant importante. L’appareil pesait ainsi 233 tonnes au décollage, dont 101 tonnes de kérosène et volait à une altitude de plus de 36 000 pieds à une vitesse moyenne de 930 km/h.  
Arrivée à destination de la ville australienne, le Boeing 787-9 avait encore 6000 kg de kérosène, soit 1h30 de vol restante.

Au delà des 49 passagers et des 4 pilotes, des scientifiques, présents durant le vol, ont effectué une série d’expérience visant à évaluer le bien-être et la santé des personnes à bord et ont observé leur niveau de mélatonine, ainsi que leur alimentation. Ils se sont également assuré que les voyageurs faisaient un minimum d’exercices physiques. Marie Correl, chercheuse à l’université de Sydney et à bord du Boeing 787-9 pense que cette expérience est une bonne méthode qui va atténuer les conséquences importantes du décalage horaire,“Je m’attends à ce qu’ils aient une journée normale aujourd’hui et une nuit de sommeil normale ce soir” a-t-elle déclaré. Deux autres nouveaux vols expérimentaux pour la compagnie australienne sont prévus. Une liaison Londres – Sydney (17 800 km) est ainsi planifiée en novembre et un New-York – Sydney en décembre. La compagnie cherche à faire de ces vols des lignes régulières.