Bill Gates révèle pourquoi Windows Mobile s’est incliné face à Android selon lui

Microsoft

Par Remi Lou le

Après avoir imposé Windows sur les ordinateurs du monde entier, Microsoft a échoué dans sa volonté de proposer une alternative pour mobile, laissant Google prendre la place qui lui revenait. La chute de Windows Mobile reste largement en travers de la gorge de Bill Gates, qui explique pourquoi il a échoué face à Google.

Microsoft se rapproche nettement d’Android ces derniers temps. Le constructeur semble avoir définitivement fait le deuil de son ancien système d’exploitation mobile, Windows Phone, et dote désormais ses nouveaux produits, notamment ses énigmatiques appareils pliables, du système d’exploitation de Google. Mieux encore, la firme de Redmond va prochainement lancer une nouvelle application Office qui réunira Word, Excel ou encore Powerpoint en une seule app sur Android. Pourtant, la chute de Windows Phone reste un profond regret pour Microsoft. En juin dernier, Bill Gates avait notamment indiqué que sa plus grande erreur était d’avoir laissé Android dominer le marché du mobile.

Le célèbre fondateur de la firme a précisé durant la conférence DealBook du New York Times que Microsoft aurait pu battre Android avec Windows Phone, mais que l’entreprise avait été distraite par le procès antitrust dans lequel elle était embourbée aux États-Unis. La firme de Redmond était en effet accusée par le gouvernement américain de maintenir une position de monopole sur le marché des PC illégalement à l’aide de restrictions imposées aux fabricants d’ordinateurs. Cela aurait fait perdre un temps considérable à Microsoft, si bien que Google a eu le temps de proposer son alternative et de devenir leader du secteur.

« J’ai merdé à cause de la distraction » Bill Gates, en parlant de Windows Mobile

« Il ne fait aucun doute que le procès antitrust était mauvais pour Microsoft et nous aurions été plus concentrés sur la création du système d’exploitation du téléphone, et donc au lieu d’utiliser Android aujourd’hui vous seriez en train d’utiliser Windows Mobile », a ainsi indiqué le fondateur de Microsoft. Selon Bill Gates, la firme de Redmond était sur le point de réussir son coup, mais elle aurait eu « juste trois mois de retard », notamment car l’entreprise n’est pas parvenue à imposer Windows Mobile sur un smartphone phare de Motorola, sans préciser de quel modèle il s’agissait.